mots positifs

 

Les "mots positifs" ont fortement motivés les élèves. Ces derniers ont parfois cherché à en obtenir le plus possible, sur un mode ludique, compétitif, et certains d'entre eux, après en avoir accumulé un grand nombre s'en sont lassé et sont même allé jusqu'à aider au rangement ou au nettoyage SANS DEMANDER de mot positif en échange ! La grande classe !  La mise en pratique de ces "mots positifs", auront eu également la vertu de compenser les "mots négatifs", ou de les "racheter"... Une très belle opération progressivement rentrée dans les usages cette année, et utilisée par de plus en plus de profs. C'est ainsi la première fois que j'ai vu régulièrement des élèves se battre pour avoir le privilège de ranger la salle d'arts plastiques (le nombre de mots positifs étant limités à trois ou quatre par cours...). Cela devrait nous faire réfléchir sur le rapport des élèves aux jugements négatifs (qui, trop nombreux, peuvent les accabler) et aux jugements positifs (qui en les valorisant, les motivent). Conclusion : encourageons-les plus souvent que nous les critiquons, autrement nous risqons d'être contre-productifs.